vendredi 4 décembre 2009

Phase 3 : Les premiers pas dans le milieu pro !

Glénat vient donc d'ouvrir une nouvelle collection, qui se scinde en deux : "Comix Street" et "Comix Crew".

Le but du directeur de collection est de sortir en kiosque des séries au format souple, typé comics.

Il est intéressé par notre projet et regarde attentivement les pages que j'ai envoyé.
Mais des semaines passent sans que je puisse le joindre, ni par mail, ni par téléphone.

Ceci dit je reçois régulièrement les copies de mes planches avec des annotations indiquant les trucs qui cloche... et jeunesse oblige, il y en a un gros paquet.

Il essaie de m'orienter vers un autre style, me faisant essayer encore et encore des nouvelles techniques sur un même lot de pages. Cette attitude commence à m'inquiéter... de ma première pensée "est-ce que je suis vraiment fait pour la BD ?", je commence à me dire "va-t'il être un jour satisfait, est-ce que ces modif incessantes n'ont pour seul but de retarder la publication ?"

Et puis les premiers titres sortent en kiosque, ça me redonne du courage, je me remets au boulot avec enthousiasme malgré les nombreuses modifs qu'il y encore et toujours à faire !


Le titre de cette collection qui m'a le plus marqué, c'était "AL SERIAL KILLER"




Je prends le dessinateur REJ, comme modèle, comme but à atteindre ! Moi aussi je veux être publié comme lui.

D'autres titres paraissent, qui m'attirent moins, voire qui n'ont rien à faire dans ce type de collection.
J'essaie de joindre le directeur de collection depuis des mois...sans réponse.
Les épisodes 2 de chaque série sortent en kiosque et puis plus de nouvelles.
J'apprendrai plus tard, que la collection s'est vautrée et que le directeur de collection s'est fait gentillement remercié.

De cette période il me reste quand même deux grandes leçons.
-Il ne faut pas laissé les autres essayer de changer ton style aussi approximatif soit-il pour te faire "rentrer" dans une collection spécifique. Avec les années je sais que je suis fait pour un type d'histoires. Peut-être que je fais fausse-route depuis le début, mais c'est ma voie.


-Pour passer pro il faut impérativement ravaler son égo. Même après 9 albums complets, j'ai eu des modifications à faire sur pas mal de pages de EXPLORERS... c'est tout simplement pour le bien de l'album. Ce qui a changé c'est que j'ai l'assurance de faire part de mon opinion si toutefois ces modif demandées par l'éditeur ne me semblent pas justifiées.

Pour finir avec cette période, le truc le plus marrant, c'est que l'auteur de "AL SERIAL KILLER" a fait d'autres BD par la suite, je l'ai découvert plus tard avec beaucoup de surprise, REJ est :


Régis DONSIMONI !! ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire